Clement Charles

Clement Charles 's thoughts
May 29th, 2013

The 2013 Quantified Self Europe Conference Roundup

If you missed the big moment of European Quantified Self movement, you will surely enjoy the round up on the global QS Blog. You will see many different post, covering a large amount of topics and points of view, on Quantified Self in general, as well as on this great QS EU 13 conferences we’ve enjoyed so much.

You can access the full review with this link: The 2013 Quantified Self Europe Conference RoundupQuantified Self. You’ll also be able to view some videos, interviews and captures of conference and a great  Flicker album.

If you are looking for my post, my reports and feelings on the event, please use the following links:

A general piece:
A piece about the breakout session we’ve had: 
Some smaller, more targeted posts:

 

 

May 18th, 2013

Step Tracking: different paradigms

Hey – This article is in French – Sorry for my English readers. 

 

Dans le cadre de mon test de ON Daily, je conclurai enfin en disant que sur une promenade test de 9 kilomètres que j’ai eu l’occasion de faire, mesurée avec deux apps de tracking sur deux téléphones différents. La différence de pas et de distance était près de 2 000 pas et d’un peu de 1,7 kilomètre. Donc clairement, ce problème de configuration du tracker crée énormément de variations.

Sur ce dernier point, il est important de constater, dans la lignée de la conférence Quantified Self d’Amsterdam de ce week-end que la définition d’un “pas” en tant que tel n’est pas figée dans le temps ou défini par une norme universelle. Gary Wolf, le pionnier du quantified self indiquait que les tests montraient des variations assez fortes entre le podomètre de Nike: « Nike FuelBand » et le « Fit Bit ».

What’s a step ?

Selon Gary, son impression était de dire que pour « Fit Bit » n’importe quel petit mouvement était considéré comme un pas, le paradigme de l’objet étant de faire bouger les gens qui n’ont pas assez de mouvements, de faire que les informaticiens se lèvent de derrière l’ordinateur et de leurs chaises.

A l’inverse, ces petits mouvements de jambe, ces demi-pas, ces petits sauts sur les talons n’étaient pas considérés par Nike comme des pas et donc pas décomptés dans le décompte d’activités du jour. Selon Gary, cette différence venait aussi de l’idée que Nike étant un équipementier sportif, il créait des outils de mesure qui mesurait les pas actifs, volontaires, énergiques et non pas n’importe quel mouvement de l’accéléromètre.

Cela confirme une fois de plus l’immensité du champ des questions ouvertes par le Quantified Self. Des questions techniques bien sure, qui ont ausssi souvent une dimension philosophique.